ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>
European Journal of Electrical Engineering
2103-3641
Revue des Systèmes
Revue Internationale de Génie électrique (1295-490X)
 

 ARTICLE VOL 12/5-6 - 2009  - pp.549-552
TITRE
Avant-propos

RÉSUMÉ
Le contexte de la libéralisation du marché de l’électricité, du développement de la production décentralisée, en particulier d’origine renouvelable, et de l’accroissement de l’efficacité énergétique des systèmes terrestres et embarqués induit de nouveaux défis en termes de gestion énergétique et d’architecture des réseaux. La gestion classique des grands réseaux devra intégrer à l’avenir des parties du réseau gérées d’une façon décentralisée volontairement ou à la suite d’un incident. Cette évolution amène à intégrer de nouvelles technologies, méthodes de gestion et de communication au sein des réseaux isolés en vue d’en accroître l’efficacité énergétique et la fiabilité, et ce malgré le caractère aléatoire de certaines sources à énergie renouvelable. Ces techniques et méthodes peuvent également contribuer à accroître l’efficacité énergétique et la fiabilité des réseaux embarqués. Les quatre premiers articles de ce numéro spécial traitent de méthodologies de supervision énergétique et de commande de systèmes intégrant des sources décentralisées et éventuellement du stockage de l’énergie. Les deux premiers articles, « Méthodologie de développement de superviseurs à logique floue de centrales multi sources à base d’énergie renouvelable » et « Système multi-agents pour la gestion d’une alimentation multi-sources décentralisée », proposent la mise en oeuvre d’outils d’intelligence artificielle bien adaptés à la supervision énergétique. Les deux articles suivants, « Représentation énergétique macroscopique et structure maximale de commande d'un réseau semi-isolé » et « Conception de la commande d’une microturbine à gaz dans un microréseau isolé en utilisant la représentation multiniveau », traitent de la commande de sources dans un réseau isolé au moyen de formalismes causaux. Les quatre articles suivants illustrent l’intérêt de l’hybridation des sources et les apports du stockage de l’énergie. Les articles « Hybrid wind-photovoltaic power systems - Structure Complexity and Energy Efficiency - Control and Energy management » et « Système hybride éolien-diesel-stockage d’air comprimé pour l’électrification d’une station de télécommunication isolée » développent la conception, du point de vue de l’architecture et de la gestion énergétique, de sources hybrides associées à du stockage par batteries ou par air comprimé. Le stockage de l’énergie sera amené à l’avenir à jouer un rôle important dans les réseaux de distribution, en permettant par exemple un fonctionnement en îloté de ces réseaux en cas d’incident, et dans les réseaux insulaires. Cet apport potentiel du stockage est développé dans l’article « Construction d’une offre de services du stockage pour les réseaux de distribution dans un contexte réglementaire dérégulé ». Enfin, le stockage de l’énergie jouera également un rôle croissant dans les réseaux embarqués en permettant d’en améliorer l’efficacité énergétique et la disponibilité, comme illustré dans l’article « Gestion énergétique d’un réseau local DC à récupération d’énergie au sein d’un avion plus électrique ».

AUTEUR(S)


LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
GRATUIT
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (114 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier