ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>
European Journal of Electrical Engineering
2103-3641
Revue des Systèmes
Revue Internationale de Génie électrique (1295-490X)
 

 ARTICLE VOL 15/5 - 2012  - pp.531-549  - doi:10.3166/ejee.15.531-549
TITRE
Bilan environnemental et performances diélectriques d’isolants électriques de moteurs imprégnés

TITLE
Dielectric, mechanical and environmental performances of the electrical insulation of low voltage rotating machines varnished

RÉSUMÉ

L’objectif de notre travail est d’évaluer les potentialités d’utilisation d’une nouvelle technique d’imprégnation de moteurs électriques basse tension. Dans cette communication, une étude comparative a été menée sur deux techniques de vernissage différentes : la technique classique utilisant des fils émaillés et du vernis d’imprégnation polymérisé par étuvage et une technique alternative qui utilise des fils thermo-adhérents ne nécessitant qu’un chauffage très rapide pour la polymérisation par circulation de courant. Nous avons estimé l’impact environnemental de ces deux techniques ainsi que les performances diélectriques du système d’isolation. En effet, un dispositif éco-conçu doit présenter un meilleur impact environnemental mais conserver les propriétés, en l’occurrence les propriétés diélectriques, au moins identiques à celles du dispositif antérieur. En ce qui concerne ces propriétés diélectriques, nous nous sommes attachés à évaluer la rigidité diélectrique, la durée de vie sous impulsions de tension et l’indice de polarisation, qui sont des données cruciales pour le système d’isolation de ces moteurs. Parallèlement, un bilan environnemental qui permet de prendre en compte simultanément 11 impacts sur différents milieux : sol, eau, atmosphère, a été développé. À performances diélectriques quasi identiques, l’utilisation de fils thermoadhérents permet de réduire considérablement l’empreinte environnementale imputée à sa phase de bobinage.



ABSTRACT

The aim of our study was to evaluate the potential of using a new technique for impregnating low voltage electric motors. In this paper, a comparative study was performed with two different coating techniques: the conventional technique using primary (enamel) and secondary (varnish) insulations and an alternative technique that uses self-bonding wires which only require a very fast polymerization by current flow. We estimated the environmental impact of these two techniques and the dielectric performance of the insulation system. Indeed, an eco-designed device should have a better impact on the environment but with the same properties, namely dielectric properties, at least the same as the prior art device. Regarding the dielectric properties, we have measured the dielectric strength, the lifetime under pulses voltage and the polarization index which are crucial data for the insulation system of these motors. Meanwhile, an environmental assessment that can simultaneously take into account 11 impacts on different media: ground, water, atmosphere, was developed. With dielectric performances almost identical, the use of self-bonding wires significantly reduces the environmental footprint attributed to the phase winding.



AUTEUR(S)
Manh Quan NGUYEN, David MALEC, Dominique MARY, Damien PRUNEL, Julie ORGELET

MOTS-CLÉS
moteur électrique, fil émaillé, fil thermo-adhérent, technique d’imprégnation, performance diélectrique, impact environnemental

KEYWORDS
electrial motor, enameled wire, self-bonding wire, impregnation technique, dielectric performance, environmental impact.

LANGUE DE L'ARTICLE
Français

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (503 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
made by WAW Lavoisier