ACCUEIL

Consignes aux
auteurs et coordonnateurs
Nos règles d'éthique
Auteurs : soumettez
votre article en ligne
Autres revues >>
European Journal of Electrical Engineering
2103-3641
Revue des Systèmes
Revue Internationale de Génie électrique (1295-490X)
 

 ARTICLE VOL 20/1 - 2018  - pp.23-34  - doi:10.3166/ejee.20.23-34
TITRE
Utilisation de l'imagerie de résistivité électrique (IRE) 2D pour étudier le potentiel des eaux souterraines

TITLE
Utilizing 2-D electrical resistivity imaging (ERI) to investigate groundwater potential

RÉSUMÉ
Un approvisionnement en eau insuffisant est de plus en plus répandu dans le monde entier, en particulier dans les zones où la population est en croissance rapide demande de plus en plus de ressources aquifères limitées. Cet article applique l’IRE 2D pour étudier le potentiel des eaux souterraines à l'aide de quatre lignes de sondage avec réseau de pôlesdipôles (PDP) à 0,75 m, espacement minimum des électrodes de 9 m sur 30 m. Les données de résistivité 2D ont été traitées à l'aide du logiciel Res2Dinv et du logiciel Surfer 8, les couches séparées de sortie ont indiqué une résistivité relativement basse et élevée qui a été utilisée pour localiser la surface et la profondeur potentielles des eaux souterraines et le résultat a été lié à un forage dans la zone d'étude. Pour valider le résultat, une ligne de levés a été mise en relation avec le forage existant sur site (BH10) afin d’identifier le potentiel et la profondeur des eaux souterraines. Les valeurs validées ont été appliquées aux autres lignes de levés sans enregistrement de forage afin de cartographier le sous-sol de la zone d'étude. 1/2018 Les résultats de l'IRE ont révélé que la zone était délimitée par deux zones principales, la zone saturée étant constituée d'argile, d'argile sableuse (argile de valeur de résistivité de 0,1Ωm à 10Ωm avec une valeur n de 20, argile sableuse de valeur de résistivité de 7Ωm à 100Ωm avec une valeur n de 32 à la profondeur de 7m) et la zone de schiste de valeur de résistivité de 20Ωm à 500Ωm avec une valeur n de 70 qui sont des matériaux durs à la profondeur de 10.5m. En conclusion, l’unité aquifère dans la zone d’étude dispose d’un potentiel important des eaux souterraines jusqu’à une profondeur de 10,5 m pour permettre la constitution d’un réservoir dans l’aquifère. Les différents styles à appliquer sont indiqués d’une bordure bleue, ils ont tous le préfixe AR_ dans la boîte de styles. Le secrétariat de rédaction de la revue se charge de la mise en forme définitive des articles transmis en word par les auteurs. Éviter l’emploi redondant des majuscules dans le texte et les guillemets à outrance. Les majuscules sont accentuées. Un résumé d’une dizaine de lignes présente l’article en première page.


ABSTRACT
Inadequate supply of water is increasingly found throughout the world, especially in areas where rapidly growing population is placing greater request on limited aquifer resources. This paper applies 2-D electrical resistivity imaging to investigate groundwater potential using four survey lines with Pole-dipole (PDP) array at 0.75m minimum electrode spacing of 9m by 30m. The 2-D resistivity data was process using Res2Dinv and Surfer 8 software, the output set apart layers indicated relatively lower and higher resistivity which was used to locate groundwater potential area and depth and the result was correlated with a borehole in the study area, to validate the result, one survey line was correlated with the existing on-site borehole (BH10) to identify groundwater potential and depth. The validated values were applied to the remaining survey lines without borehole records to map subsurface of the study area. The ERI results unveiled that the area were delineated by two main zones, saturated zone consists of clay, sandy clay; clay with resistivity values 0.1Ωm to 10Ωm with N-value 20, sandy clay with resistivity values 7Ωm to 100Ωm with N-value 32 at depth 7m, and shale zone with resistivity values 20Ωm to 500Ωm with N-value 70 which are hard material at depth 10.5m. In conclusion the aquifer unit in the study area have a significant groundwater potential to the depth 10.5m to allow reservoir within the aquifer.


AUTEUR(S)
Adeeko Tajudeen OLUGBENGA, Muztaza Mohd NORDIANA

MOTS-CLÉS
sur aquifère, potentiel des eaux souterraines, zone saturée, schiste.

KEYWORDS
aquifer, groundwater potential, saturated zone, shale.

LANGUE DE L'ARTICLE
Anglais

 PRIX
• Abonné (hors accès direct) : 12.5 €
• Non abonné : 25.0 €
|
|
--> Tous les articles sont dans un format PDF protégé par tatouage 
   
ACCÉDER A L'ARTICLE COMPLET  (580 Ko)



Mot de passe oublié ?

ABONNEZ-VOUS !

CONTACTS
Comité de
rédaction
Conditions
générales de vente

 English version >> 
Lavoisier